Historique : de 1970 à nos jours

Les quarante dernières années …

Au cours des quarante dernières années, la faculté des lettres et des langues (UER puis UFR) a beaucoup évolué : comme beaucoup d'autres facultés littéraires en France, elle a longtemps pensé son offre de formation essentiellement dans l'esprit de la préparation aux concours de recrutement : la faculté formait des professeurs...
A partir de 1975, la filière « langues étrangères appliquées » (LEA) ouvre une autre voie, tournée vers le commerce et le tourisme sur la base de fortes compétences dans deux langues au moins. Puis c'est la filière « arts du spectacle » qui, dans les années quatre-vingt-dix, offre une formation nouvelle, généraliste mais prédisposant aussi à se présenter aux concours d'entrée à différents masters ou écoles préparant aux différents métiers du cinéma et du théâtre.

Dans les dernières années et dans l'esprit de répondre à la demande des £étudiants, plus ouverte et plus diverse qu'autrefois, la faculté diversifie encore son offre de formation, réduisant de ce fait la place dévolue à la visée du professorat : licence « lettres sciences-po », licence « langue des signes française », licence « Langues traduction médiation interculturelle » (avec étude du chinois possible); et, côté master, outre les formations attendues en linguistique, civilisation et littérature, la faculté abrite un Erasmus mundus (« Ingénierie des medias de l'éducation »), mais aussi un master « juristes-linguistes » avec la faculté de droit et I‘université de Tours, un master BD en partenariat avec l'école européenne supérieure de l'image d'Angoulême, un master « Français langue étrangère »...
L'offre de formation de la faculté des lettres et langues du début du XXIè siècle ne ressemble plus à ce qu'elle était dix ans plus tôt : plus ouverte sur les réalités du monde et attentive à former ses étudiants, sans négliger les débouchés possibles. L’importance accrue des stages et des mobilités internationales pour les étudiants s'inscrit pleinement dans cette politique.

Les langues vivantes à la faculté des lettres

  • 1898 Maurice Castelain, premier enseignant de littérature anglaise.
  • 1909 L'allemand apparait avec Louis Reynaud
  • 1929 L'espagnol est introduit grâce à une maitrise de conférences et subventionnée par l’Etat, l’Université et le gouvernement espagnol (premier titulaire : Jean Sarrailh)
  • 1933 L'enseignement du portugais est inaugure par Gusman Araujo
  • 1941 Par l’arrêté du 13 novembre la faculté est habilitée à délivrer des certificats d études supérieures de littérature, de philologie et  d'études pratiques portugaises (le gouvernement portugais octroie 12 000 escudos pour financer ces trois certificats) ;
  • 1943-1944 L'enseignement du portugais est assuré par Raymond Cantel, futur doyen de la faculté
  • 1949-1950 On demande la création de 2 heures de russe (plus de 50 Etudiants suivent déjà des cours bénévoles), mais l'habilitation de la licence de russe n'est complète qu'en 1961
  • 1950-1951 L’italien, dont l’absence est jugée « inexplicable » par le doyen Descroix (« nous sommes à peu près la seule faculté où cette langue de culture ne soit pas enseignée !»), il fait son entrée avec 2 heures assurées par F. Authier, professeur agrégé au Prytanée de La Fleche (suivies dès le début par une vingtaine d'étudiants), une 3e heure demandée et obtenue en 1951-1952 et une licence complète ouverte en 1956-1957.


Dictionnaire de l'université de Poitiers - Dalançon Joël
Geste Editions - ISBN 978-2-8461-942-5

Directeur(trice)s

Depuis Octobre 2012 Rannoux Wespel (Catherine)
2009 : Moncond'huy (Dominique)
2003 : Duchet (Jean-Louis)
1993 : Dalançon (Joël)
1989 : Pelorson (Jean-Marc)
1982 : Sicard (Alain)
1980 : Lawton (Aaron)
1979 : Grelon (Frangoise)
1976 : Testud (Pierre)
1971 : Authier (Francis)
1969 : Heitz (Carol)
1964 : Cantel (Raymond)
1954 : Lavaud (Jacques)
1945 : Descroix (Joseph)
1941 : Carré (Jean-Raoul)
1940 : Humbert (Jules)
1932 : Castelain (Maurice)
1921 : Boissonnade (Prosper)
1914 : Carré (Henri)
1893 : Hild (Joseph Antoine Aloïs)
1879 : Arren (Jules)
1879 : Chaignet (Anthelme-Edouard)
1875 : Monnier (Emile)
1863 : Bertereau (Adolphe)
1845 : Dérome (Théodore)
1810 : Creuze des Chateliers (Charles-Auguste)

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - TSA 71117 - 86073 POITIERS Cedex 9 - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50 - webmaster@univ-poitiers.fr