Master rechercheDomaine : Arts Lettres LanguesMention : Cultures et sociétés étrangères - Allemand Anglais Espagnol Italien PortugaisSpécialité : Europe et amériques

Présentation

Nature

Formation diplômante

Lieu

Objectifs

La spécialité Recherche « Europe et Amériques », qui est incluse dans le Master Mention « Cultures et sociétés étrangères », porte sur la Civilisation (étude des cultures et sociétés) et les langues des aires culturelles des pays anglophones, germanophones et de langues romanes (espagnol, italien, portugais). Elle vise à approfondir la connaissance de ces aires, à acquérir les outils théoriques et méthodologiques des sciences politiques, sociales, historiques et anthropologiques et à parfaire la maîtrise de la langue étrangère concernée, à un niveau avancé (niveau C2 du Cadre européen commun de référence en langue, le CECR) : compréhension et expression orales et écrites permettant des échanges d’ordre général ou professionnel ; maîtrise des différents genres, registres et niveaux de langue ; capacité à synthétiser des informations de provenance diverse.

Elle vise :
  • l’acquisition de compétences avancées de traduction, à l’oral et à l’écrit, de textes et de documents contemporains ou anciens appartenant à des genres variés. Parfaire les connaissances en histoire et culture des pays de la langue concernée, et mettre en pratique une méthodologie d’analyse des textes et des documents de civilisation, en les reliant à un contexte culturel, littéraire, politique…
  • l’acquisition de compétences informatiques (TIC, numérique) pour analyser des documents et faire des recherches (bases de données, bibliographies…) dans les domaines concernés par la spécialité.
  • l’initiation à la recherche grâce au suivi des travaux du laboratoire d’adossement du master.
  • la capacité à assimiler les acquis de la recherche, à formuler de nouvelles questions et à utiliser les méthodes de la recherche, à la fois dans l’étude de la langue, littérature et culture étrangère concernée.   

L’association des concepts « Europe et Amériques » implique de voir l’articulation entre ces deux mondes culturels, ces deux systèmes sociaux et politiques, et pose l’idée de rapports, de contact, de sources, de transferts culturels, problème de l’empire, du colonialisme, du multiculturalisme, du territoire, de l’identité, de la découverte à la circulation, rejet, transfert, représentations culturelles, etc.

La spécialité insistera sur l’articulation entre deux polarités spatiales du monde occidental, pensées dans leurs liens et leurs oppositions, à travers les processus de circulation d’une rive à l’autre de l’Atlantique : l’Amérique faisant intrusion dans l’univers mental européen à partir de la Renaissance ; l’Amérique comme lieu de projection et d’utopie de la “vieille” Europe ; solidarités de destins et tensions historiques ; continuités des territoires (colonisation, immigration, traite, production du même) et relations conflictuelles (processus d’indépendance et d’émancipation, production de l’autre) ; émergence d’un espace atlantique incorporant l’Afrique ; fragmentations des espaces (trans)continentaux et recompositions transnationales (mondes protestants x mondes catholiques ; pays anglo-saxons x nations latines ; le sauvage et le civilisé, le primitif et le corrompu...).

Seront étudiés les aspects culturels, historiques, sociaux et politiques de problématiques qui ont une incidence actuelle (le Mimmoc travaille sur les "Modernités"). Etude des problèmes de gouvernance (nation, Etat, structures politiques), de découpage territorial (fédéralisme, par exemple), d’organisation sociale (population), les thèmes illustrant les problèmes de transferts culturels et politiques : Etats Unis  d'Amérique / Etats unis d'Europe, ce qui permet de prolonger le travail fait sur la construction européenne et l'idée d'empire, pour voir dans la période contemporaine les échos de cette idée et leur forme (par ex. les rêves impériaux anachroniques de Franco). Le multiculturalisme comme réalité sociale, culturelle et politique. Toute étude comparative des réalités européennes et américaines peut être incluse aussi.

Parmi les axes de recherche figureront : l’étude de phénomènes spécifiques de “circulation” prenant en compte leurs déploiements problématiques (par exemple : l’esclavage et ses retombées), le jeu des images réciproques (l’Europe vue de l’Amérique, l’Amérique vue de l’Europe : stéréotypes et invention d’archétypes) ; indianité et indianisme (le regard européen sur l’Indien et réciproquement, les “politiques” indigénistes...) ; la question des transferts culturels (processus de transmission et de transformation, de résistance et de réappropriation, d’invention de la tradition et de recréation, etc.)

Compétences visées

Les étudiants devront acquérir les compétences suivantes : établir une problématique, collecter des données, synthétiser des résultats, les présenter ; les défendre devant d’autres chercheurs et professionnels, maîtrise d’une langue étrangère. 

Pour ce faire, la formation initiale prévoit l’acquisition:
  • des outils d’analyse des sciences sociales et humaines nécessaires à la compréhension, à la contextualisation des cultures et des sociétés et base de la recherche et de la professionalisation dans le domaine de la civilisation dans les UFR de langues.
  • d’une approche transversale et inter-culturelle des connaissances spécifiques de différentes aires culturelles.
  • des outils conceptuels (méthodologies de la recherche) et communicationnels (présentation de la recherche/NTIC).

Des capacités méthodologiques de la recherche en civilisation :
  • Identifier et décoder les concepts issus des sciences sociales et des sciences politiques
  • Réutiliser les concepts et les appliquer dans le traitement de son propre sujet
  • Définir une problématique, des hypothèses de recherche, une démarche méthodologique et rédiger un travail de synthèse (TER)

Appréhender les questions de culture et de savoirs dans un contexte de mondialisation.
Conduire un projet de recherche de sa conception à sa rédaction et communication (soutenance et diffusion).

Des capacités spécifiques, appliquées aux domaines et aux aires culturelles. Ces compétences et capacités acquises selon le parcours spécifique de l’étudiant seront ancrées dans les cultures et les sociétés étudiées :
  • Décoder les références culturelles de sociétés des pays étrangers
  • Saisir les mutations des concepts utilisés en civilisation des pays étrangers
  • Appréhender les dimensions sociales, politiques et historiques des problèmes auxquels les sociétés des pays étrangers font face
  • Traiter des problématiques et des questions de société spécifiques.

Admission

Niveau de recrutement

Bac + 3

Accessible en

Formation initiale

Conditions d'admission

Un parcours visible de civilisation est demandé dans le cursus antérieur.

M1 : Admission sur dossier de candidature après examen par la commission de scolarité après Licence du domaine Arts, Lettres et Langues mention LLCE (ayant obtenu la moyenne à l'ensemble des UE.), également ouvert aux titulaires d’une mention des domaines Droit Économie-Gestion et Sciences Humaines et Sociales ayant des compétences reconnues dans la langue étudiée.

M2 : Admission sur dossier de candidature et sur audition après examen par la commission de scolarité pour les étudiants ayant validé les 60 crédits du Master 1 et en fonction des résultats obtenus. Les candidats provenant d'autres M1 sont pris en considération. Avant l’entretien, les étudiants devront définir avec un enseignant-chercheur du Master 2 leur sujet de Mémoire qui sera présenté par le candidat lors de l’entretien.

Inscription

Faculté des Lettres et des Langues - Service de la Scolarité

Programme

Et après ?

Poursuites d'études

Le Master ouvre des perspectives d’inscription en thèse de Langue et littérature (allemand, anglais, espagnol, italien). Les titulaires peuvent également s’inscrire aux concours de la fonction publique, de l’enseignement et d’écoles professionnelles spécialisées (par exemple : journalisme, interprétariat).

Débouchés professionnels

Secteurs professionnels : enseignement, culture, édition, journalisme, fonction publique, fonction publique territoriale, patrimoine, tourisme, institutions internationales. Métiers visés : enseignant (tous niveaux), administrateur/inspecteur de la fonction publique, responsable d’aire culturelle dans une maison d’édition, journaliste, traducteur-interprète, administrateur/animateur d’un centre culturel, chargé de mission /d'étude d'opération de développement culturel, chargé de mission d’institution internationale/ONG, responsable de secteur activités culturelles, chargé de communication, ingénieur culturel.

Secteurs d'activités

  • Langues - lettres
  • Enseignement - formation

Contacts

Responsables

Civilisation des pays de langue anglaise
André MAGORD et Pascale Drouet

Civilisation des pays de langue allemande


Civilisation des pays de langue espagnole
Elvire DIAZ

Civilisation des pays de langue italienne
Licia BAGINI

Civilisation des pays de langue portugaise
Sandra TEIXEIRA

Secrétariat  : Sylvie SCHMAL
Bureau C114Bis Bât C 1Er étage 
(Bât. A – 2ème étage)
Tel : 05 49 45 42 79

Dernière mise à jour le 10 octobre 2017


UFR Lettres et langues

1, Rue Raymond Cantel Bât A3
TSA 11102
86073 POITIERS CEDEX 9
Tél. : (33) (0)5 49 45 32 71
Site web

Recherche d'une formation


Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - TSA 71117 - 86073 POITIERS Cedex 9 - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50 - webmaster@univ-poitiers.fr